Share

Qui somme nous

Qui somme nous

01

Qui sommes Nous ?

« La leçon émancipatrice de l’artiste, opposée terme à terme à la leçon abrutissante du professeur, est celle-ci : chacun de nous est artiste dans la mesure où il effectue une double démarche ; il ne se contente pas d’être homme de métier mais veut faire de tout travail un moyen d’expression ; il ne se contente pas de ressentir mais cherche à faire partager. L’artiste a besoin de l’égalité comme l’explicateur a besoin de l’inégalité. »

Jacques Rancière – Le maître ignorant

Cette citation figurant en préambule de nos statuts résume notre positionnement : rendre la création artistique accessible à tous nécessite un cadre relationnel garantissant le respect de chacun.e dans son unicité et la rencontre dans l’égalité, et un cadre pédagogique construit de manière partagé et conscient.

Les pédagogues

Laure Fouard

Danseuse, chorégraphe et pédagogue, mes mouvements s’inspirent d’univers très différents allant de la danse classique au hip-hop en passant par le tango argentin et la danse orientale.

La découverte des techniques d’improvisation m’a permis de construire une gestuelle plus personnelle et forte de ces inspirations, celle des pratiques somatiques m’a offert une nouvelle manière de penser/danser les corps.

Titulaire d’un D.U. « Danse et éducation somatique », je continue de me former auprès de chorégraphes et praticien.ne.s somatiques pour nourrir ma démarche.

C’est aussi et surtout dans les rencontres et l’expérimentation que se construit et se confirme, s’élabore et se précise ma direction artistique. C’est pour  donner un cadre à cette recherche que fut créée l’association en 2017.

Laetitia Oberty

Aujourd’hui danseuse et pédagogue dans l’association De l’encre sur les pieds, mon parcours se compose de nombreuses branches et ramifications à l’image de mes envies et de ma curiosité.

Mon rapport à la danse s’inscrit dans une double démarche de recherche que je souhaite partager dans le cadre des ateliers que propose :

  • le corps, le mouvement et la danse sont pour moi des objets de questionnement, d’exploration et d’observation
  • mes recherches ont pour objectifs le bien-être, le plaisir et l’expression

Cette démarche se nourrit de diverses influences en danse contemporaine et jazz, mais aussi en danse contact impro, baratha natyam, danses africaines et autres esthétiques rencontrées en chemin.

Le travail d’improvisation tient une place importante dans ma pratique.

Le Body Weather et le travail de Sherwood Chen, avec qui je continue de me former, sont une source d’inspiration essentielle pour ma danse et dans la vie.

La direction collégiale

Nous avons choisi une gouvernance qui soit en cohérence avec l’objet de l’association : la direction collégiale rassemble des personnes issues d’univers différents qui ont des rôles différents qu’elles-mêmes définissent. La réflexion est collective, les décisions partagées, l’ambiance détendue !

Clara Piart

Psychothérapeute et coutumière des pratiques somatiques, Clara a rejoint l’atelier adultes puis dansé dans la deuxième création de l’association : Archipel.

Depuis, elle est un indéfectible soutien dans les aléas humains et administratifs que nous rencontrons.

Claude Niedergang

Bénévole dans plusieurs ONG et associations accueillant les personnes de la rue après y avoir été accueilli de nombreuses années, Claude fait partie des fondateurs de l’association. En effet, c’est suite à la création du trio Danse avec les Fous, récit de rencontres qui font grandir, que l’envie de fonder une association pour creuser cette piste a vu le jour.
Geoffray Riboulot

Enseignant, pédagogue Freinet et inconditionnel de la pratique de la danse libre à l’école, Geoffray a soutenu la réflexion pédagogique de l’association et a importé nos outils dans l’école, parmi les enfants et les enseignants.

Soizic David

Photographe et participante active de l’atelier mélangé depuis son ouverture, c’est à elle qu’on doit presque toutes les belles photos qui habillent ce site !

Pour cueillir ces « instants volés », Soizic a expérimenter ce qu’elle appelle la « danse du photographe ».

William Ambert

Comédien et musicien, le mouvement s’invite également dans son processus de création. Son travail rejoint donc de manière évidente celui de l’association !

Il rejoint la création d’Archipel, puis la direction collégiale dont les questionnements l’intéresse.

1